Menu
FRUKDE
société des amis de Pasteur
" Jeunes gens ! Ne vous laissez pas atteindre par le scepticisme dénigrant et stérile, ne vous laissez pas décourager par les tristesses de certaines heures qui passent sur une nation ! "

Samedi 30 juillet

manuel des tanneursL'objet du mois

Manuel des tanneurs
Louis Pasteur était le fils de Jean-Joseph Pasteur, ouvrier tanneur puis maître tanneur,quand il s’est installé au bord de la Cuisance à Arbois.
En 1816, Jean-Joseph Pasteur est arrivé à Dole après un séjour d’un an à Salins-les-Bains (Jura), il était encore ouvrier tanneur. Pendant son séjour de 9 ans dans la ville de Dole, le père de Pasteur semble être devenu un patron car il existe des actes commerciaux signés de sa main.
Les tanneurs étaient nombreux au XVIIIème siècle et au début du XIXème siècle .La rue s’appelait à l’époque « rue des tanneurs » et a pris le nom de « rue Pasteur » en 1886, 3 ans après l’inauguration de la plaque commémorative sur la façade de la maison natale.
Le nombre des tanneurs a diminué régulièrement tout au long du XIXème siècle, il n’y en avait plus guère au début du XXème et la tannerie artisanale a disparu.
La dernière tannerie installée à Dole était sur la rive gauche du Doubs et non pas rue des tanneurs.
La dernière tannerie industrielle (Tannerie Esbach) à Poligny, a fermé il y a quelques années; il n’y en a plus aucune dans le Jura.

Retour à la liste des actualités

Samedi 30 juillet
30
jui.